Actualités Vetcimes

Le ronronnement chez le chat

Agréable et apaisant, le ronronnement est souvent considéré comme une expression de bonheur et de félicité du chat. Rythmé par les mouvements respiratoires du chat, le ronronnement est en quelque sorte le privilège des petits félins. Pourquoi les chats ronronnent-ils ? Est-ce qu’un ronronnement signifie autre chose que bien-être et satisfaction du chat ?

Chat
Le ronronnement est souvent associé à un chat apaisé

Le ronronnement du chat, c’est quoi ?

Généralement, le ronronnement est une sorte de ronflement, un son grave émis en continu par les félidés, il est produit lors de la respiration et suit le rythme de l’inspiration et de l’expiration. Son intensité varie d’un sujet à l’autre au sein de la même espèce. Les mécanismes à l’origine des ronronnements ont été abordés dans plusieurs études. Les unes et les autres ont émis des hypothèses et des théories qui impliquent l’appareil respiratoire, les vibrations des cordes vocales ou du larynx… D’autres études font intervenir des mécanismes plus complexes pour expliquer les ronronnements. C’est dire que les hypothèses sur son origine demeurent vagues et imprécises.

Les significations des ronronnements du chat

Bien qu’il soit vu comme un phénomène anodin, le ronronnement pourrait avoir des significations diverses, encore mal décryptées et mal connues. Le plus souvent, quand un chat ronronne, ceci renvoie à l’idée qu’il exprime un bien-être, une énorme satisfaction.

D’un point de vue éthologique (nature et comportement du chat), le ronronnement est instinctif à l’origine, un élément comportemental maternel, qui lie le chat à sa mère. Chez les chats domestiques, à force de côtoyer ses propriétaires et se lier à eux, ils finiront par projeter ce comportement  sur ses maitres ; le comportement qu’il avait envers sa mère se transmet naturellement à son maitre et les personnes qui lui sont familières.

Une chatte avec son chaton. Image par Dimitri Houtteman de Pixabay

Le ronronnement du chat pourrait exprimer aussi d’autres sensations telles que la douleur quand il est malade ou quand il agonise, la peur, la faim… Il peut aussi être le signe de la soumission et exprimer une attitude d’infériorité et de résignation. Comprendre et déterminer le sens des ronronnements émis par le chat n’est pas chose aisée. Cela nécessite une profonde compréhension comportementale du chat.

Entre chats, les ronronnements ont une signification particulière, instinctive. Lorsqu’une chatte émet des ronronnements à destination de ses chatons, c’est sa façon à elle de les rassurer et de les faire sentir en sécurité. De plus, le ronronnement a un effet très calmant, il est destiné à apaiser un autre chat souffrant, blessé ou se trouvant en position de faiblesse face à ses congénères.

Enfin, il est utile de mentionner que le ronronnement a un effet réparateur et thérapeutique. Les fréquences particulières qui caractérisent les ronronnements auraient un rôle dans l’apaisement des douleurs musculaire et des tendons. Ils contribueraient aussi à la réparation et les régénérations tissulaires.

Chats qui dorment
Le ronronnement entre chats : un moyen de communication ? Image par Art Bromage de Pixabay

Ronronthérapie, un concept nouveau

Les ronronnements du chat se sont révélés apaisants et calmants entre chats, d’une mère à ses chatons ou entre chats au sein d’une collectivité féline. Des spécialistes ont étudié l’impact de ce phénomène sur l’Humain et ont proposé d’intégrer les ronronnements dans une thérapie, pas encore officielle, appelée ‘’ronronthérapie’’. Ils  se basent sur des arguments scientifiques et des conclusions de diverses études qui mettent en avance les vertus thérapeutiques des ronronnements du chat. Dans ce sens, il a été établi que les ronronnements ont des propriétés antistress, ils ont un effet bénéfique sur le bien-être général des personnes en situation d’anxiété et de stress.

Le ronronnement aurait des vertus thérapeutiques. Image par Mikhail Timofeev de Pixabay

Copyright Vetaction Conseil 2020. Toute reproduction interdite sans autorisation.

20 août 2020